Biocarburant E85 et démarrage à froid : astuces

Biocarburant E85 et démarrage à froid : astuces

Biocarburant E85 et démarrage à froid : astuces

De par ses propriétés physico-chimiques, le biocarburant E85 peut occasionner un démarrage à froid plus problématique que le carburant conventionnel, que ce soit un moteur FlexFuel ou un véhicule avec kit de conversion biocarburant E85.

Découvrez quelques astuces démarrage à froid, et comment le kit biocarburant E85 eFlexPlus associe plusieurs procédés révolutionnaires.

Démarrage à froid : différences SP95 / E85

Le biocarburant E85 est un mélange d’éthanol et d’essence sans plomb, dont la proportion est fixée par arrêté ministériel au cours de l’année. Deux particularités sont à bien comprendre.

Rapport stoechiométrique du biocarburant

Ce rapport stoechiométrique est le rapport entre la masse d’air présente dans un cylindre, et la qualité de carburant injectée dans ce même cylindre. Il est d’environ 9,8 pour le biocarburant E85, et d’environ 14,7 pour le SP95.

Pour éviter d’avoir un mélange pauvre, il est donc nécessaire d’injecter plus de E85 dans un cylindre pour avoir un fonctionnement moteur optimal. C’est là qu’intervient le boitier de commande pour un kit conversion E85 de qualité.

Pression de vapeur saturante du biocarburant

De manière générale, il est plus difficile de vaporiser le biocarburant E85 que l’essence sans plomb type SP95 / 98. C’est tout simplement lié aux propriétés physiques de ce carburant et cela peut donc constituer un problème l’hiver.

Pour y pallier, un arrêté ministériel (28 décembre 2006 relatif aux caractéristiques du super-éthanol publié au JO du 12 janvier 2007) détermine des taux selon les saisons : la proportion d’éthanol dans le E85 est ainsi comprise entre 75 et 85 % l’été, contre 65 à 75 % l’hiver.
Le souci est différent en été, où il est au contraire nécessaire de limiter la pression saturante, pour diminuer la formation des COV (composés organiques volatils) sous l’effet du rayonnement solaire.

 

Astuce 1 : Ne faites jamais de stock de biocarburant aux changements de saison, pour avoir un bio carburant parfaitement adapté.

Astuce 2 : En cas de froid précoce, modifiez vous-même votre mélange en enrichissant avec plus de carburant conventionnel SP95 ou SP98.

 

Trois éléments à vérifier pour un bon allumage à froid

Vérifiez votre batterie

Pour compresser l’air, la batterie doit pouvoir délivrer une charge suffisante. Si la batterie est usée ou trop froide, l’énergie risque d’être insuffisante pour permettre un démarrage correct.
Après un stationnement prolongé, chauffez donc la batterie en allumant par exemple 1 mn les feux ou le ventilateur. Après ce court préchauffage, l’intervalle du courant d’appel et la capacité de la batterie vont en effet s’accroître. Pensez toutefois à tout éteindre avant le démarrage pour ne pas gaspiller l’énergie de la batterie inutilement.

 

Astuce 3 : Vérifiez votre batterie, notamment l’hiver.

 

Contrôlez le système d’alimentation

Pour avoir un mélange de carburant optimal, le filtre à carburant doit être remplacé régulièrement selon les préconisations du constructeur du véhicule. Des injecteurs encrassés ou des bougies usées peuvent être la source d’un mauvais démarrage à froid.

Soyez aussi vigilant aux risques de condensation d’eau lors des basses températures, notamment dans les régions où les écarts de température entre la nuit et le jour sont importants. Cette condensation peut se former dans un réservoir en partie vide. Cela risque de gripper les injecteurs, voire d’endommager la pompe à carburant.

Il est possible aussi d’utiliser des sprays de démarrage moteur, qui contiennent des esters : ces produits volatils s’enflamment en effet plus rapidement que le SP95, et à plus forte raison que le biocarburant E85. C’est une solution démarrage à froid, à condition toutefois de bien respecter les indications du fabriquant (ne pas en vaporiser trop).

 

Astuce 4 : Remplissez toujours votre réservoir.

 

Choisissez une huile de qualité

Un lubrifiant épaissi, ou riche en impuretés, va se déplacer moins aisément dans le système de lubrification. Il y a donc une charge plus lourde sur la composante moteur, et un travail de démarrage plus important. C’est pourquoi il faut privilégié une huile de qualité, régulièrement vidangée.

 

Astuce 5 : Prenez une huile à viscosité élevée.

 

Solution démarrage à froid E 85 : l’innovation eFlexFuel

Pour assurer un démarrage à froid optimal avec un biocarburant, les kits de conversion E85 eFlexPlus et eFlexPro combinent trois techniques innovantes.

Un capteur connecté

Grâce à son capteur de carburant, les boiters de conversion E85 de la gamme eFlexFuel ne modifie pas la correction de la sonde lambda (température) : il détermine la teneur en éthanol, pour régler en temps réel la durée d’injection.

Une sonde température

Les boitiers E85 eFlexFuel sont équipés d’un capteur thermique pour la température de l’environnement moteur. Selon la valeur de celle-ci, il va adapter la durée du démarrage, pour permettre au mieux un démarrage à froid, en augmentant l’alimentation en carburant.

Optimisation du démarrage à froid avec eFlexPlus

Compatible avec les kits eFlexPlus et eFlexPro, l’application eFlexApp (disponible gratuitement sur les stores Android et iOS), permet d’optimiser le démarrage à froid.

Accessible depuis votre smartphone, cette application vous permet de régler l’enrichissement en carburant durant la phase de démarrage du moteur.

eFlexApp dispose de 4 pré-réglages, ainsi que la fonction de personnalisation vous permettant d’ajuster au mieux l’enrichissement en carburant pour un démarrage à froid optimal.

Cette fonctionnalité est particulièrement appréciée par les automobilistes habitant dans les régions où les températures sont particulièrement basses en période hivernale.

 

eflexapp
BioSystem

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.


Pin It on Pinterest